Bilan de l’année 2018

0
751

Introduction

L’année 2018 fut marquée par un bear market prolongé suite à une année 2017 très riche en émotion. Le prix du bitcoin a affolé les marchés en dépassant les 16 000 € le 16 décembre 2017 pour redescendre finalement à 2900 € un an plus tard.
En cette fin d’année, c’est l’occasion de faire un point sur les moments marquants de 2018 dans le monde la crypto-sphère.

La fin de Bitconnect

Le 4 janvier, la plateforme Bitconnect a finalement été fermée par le “Texas State Securities Board”. Le prix du coin BCC, lancé en 2016, était monté jusqu’à 286$ en novembre 2017. De nombreux internautes avaient identifié la pyramide de Ponzi. Il a maintenant été retiré de coinmarketcap, mais on se souviendra pour toujours de Carlos Matos.

L’ascension de Binance

Fondé en 2017 à Hong Kong par Changpeng Zhao, Binance a s’est hissé dans le top des échanges pour Altcoin. Avec un volume de plus de 5 000 BTC en 24h et une centaine de coin ou token, cet échange est aussi très utilisé par les bots de trading.
L’année 2018 sera assurément marqué par l’arrivée de la blockchain Binance.

Le bug de BitGrail

Une erreur javascript côté client permettait de retirer autant de XRB que l’on souhaite depuis l’échange BitGrail. Nano, anciennement Railblock a été touché par ce bug en perdant près de 96% de sa valeur. 15 millions de Nano ont disparu pour une estimation à 170 million de dollar. Si je vous déconseille d’utiliser l’échange italien BitGrail, la communauté derrière Nano a su rebondir et le développement de se projet est très actif.

Le sulfureux Verge

Verge est un projet open source initié en 2014 dont l’objectif est d’être un moyen de paiement anonyme, rapide et nécessitant peu de frais de transaction. Au début du projet il était possible d’acheter le token XVG pour quelques Satoshi, mais tout s’emballe lors de la sortie du nouveau portefeuille Tor avec l’implémentation Wraith Protocol. Sa capitalisation boursière atteint ainsi 2.6 milliards de dollar, ce qui a du permettre aux “early adopters” de faire un très bon profit. Le mois d’avril 2018 a été chargé pour la communauté de Verge avec une attaque à 51% qui a forcer les développeurs à réaliser un hardfork et une annonce de partenariat avec des services pour adultes tels que Pornhub ou Brazzers.

Le Mainnet de EOS

EOS a été déployé son Mainnet en juin 2018. Le jeton EOS est un utilitaire qui fournit à la fois bande passante et stockage sur la blockchain pour des applications décentralisées. Le concurrent désigné pour Ethereum a rencontré quelques difficultés techniques durant le premier vote, mais on peut considérer que le réseau est bel et bien lancé. De nombreux projets intéressants ont choisit EOS tel que Everipedia (un wikipedia décentralisé), l’année 2019 devrait est riche en nouveauté pour cette plateforme.

Le protocole de l’huître

Basé sur la technologie Tangle, Oyster essaye d’apporter une nouvelle solution aux créateurs de contenus pour générer des revenus et permettre de stocker des fichiers de façon sécurisée et décentralisée. Les fichiers téléchargés sur Oyster sont stockées dans la Tangle de IOTA. Bruno Block, le PDG d’Oyster, est accusé d’escroquerie en octobre 2018. Le détournement de fond via une corruption du smart contract est visible, le prix du token PRL a chuté et il a été retiré des plateformes d’échanges. Cette histoire renforce la prudence que les investisseurs doivent avoir sur une ICO où le PDG souhaite rester anonyme.

Le fork de Bitcoin Cash

Le 16 novembre, BCH a effectué un très controversé fork. Cela a donné naissance à deux nouveaux coins : BCHABC et BCHSV. Derrière BCHABC, nous avons Roger Ver qui soutient que Bitcoin Cash ne nécessite aucune modification radicale et derrière BCHSV nous avons Craig Wright qui souhaite augmenter la taille des blocs de 32m à 128 Mo. Pendant cette guerre du minage, le Lightning Network a triplé de taille en capacité de BTC. Les histoires de Bitcoin Cash ressemble d’avantage à des manœuvres financières qu’à de réelles avancées pour les utilisateurs de crypto-monnaies.

Les frais de transaction

En 2018, les frais de transactions ont bien diminués, notamment grâce à l’adoption de SEGWIT par les plateformes d’échanges. 99 millions de dollars ont été transférés pour des frais de transaction de 0.40$ via Litecoin. C’est une bonne nouvelle pour tous les utilisateurs de crypto, car l’année dernière les frais de transaction s’étaient envolés pour atteindre des sommets pour Bitcoin.

N’hésiter pas à partager en commentaire vos tops et flops de l’année 2018 ?

Bonne et heureuse année à tous !

LAISSER UN COMMENTAIRE

Ecrire un commentaire
Saisir votre nom ici