Introduction en bourse de Coinbase

0
495
coinbase ipo

Historique

L’introdution en bourse de Coinbase représente la plus grosse IPO de la tech depuis Facebook. Que l’on aime ou non les produits proposés par Coinbase, il s’agit d’une bonne avancée de la crypto dans la finance traditionnelle. Coinbase a su choisir le meilleur moment pour lancer son IPO et cocher toutes les cases pour que la SEC valide cette opération.

Brian Armstrong travaillait chez Airbnb Inc où il a pu constater les difficultés à gérer les paiements dans le monde entier. Il lance alors un portefeuille numérique pour contenir les Bitcoins en 2012 qui deviendra Coinbase.

Il s’associe avec Fred Ehrsam, ancien trader sur devises chez Goldman Sachs, peu après la création de Coinbase.

Fin 2020, la plateforme compte 43 millions d’utilisateurs. La stratégie de l’entreprise est de s’orienter vers les institutions, les particuliers et les commerçants. La plateforme ne rivalise pas avec Binance pour le trading, mais ils ont su capter une grande partie du marché américain.

Modalité de l’IPO

Parmi les banques chargées de l’opération figurent deux institutions: Goldman Sachs et JP Morgan. Le groupe utilisera la méthode de la cotation directe et non une introduction en bourse classique.

Dans la procédure de cotation directe, les introducteurs vont donc mettre à disposition du marché un certain nombre de titres destinés à être cédés le premier jour de la cotation. Un prix minimal, déterminé à l’avance, permet de protéger le capital des émetteurs. Ce processus a été utilisé par Spotify et Slack. Le cours de Slack avait chuté de 40% suite à son entrée en bourse.

On peut donc s’attendre à une chute lors du lancement et un rebond après quelques mois. En tant qu’investisseur, il faut rester prudent lors d’une IPO, car le cours de plus de la moitié des IPO chute au démarrage.

Hasheur nous présente en détail cette actualité dans la vidéo ci-dessous:

5 1 vote
Évaluation
S’abonner
Notifier de
guest
0 Commentaires
Feedback en ligne
Voir tous les commentaires