Hard Fork

    0
    392

    Un Hard Fork est un changement radical du protocole qui rend valides des blocs/transactions sur une blockchain. Un Hard Fork exige que tous les nœuds ou utilisateurs passent à la dernière version du logiciel de protocole.

    Cela crée essentiellement une bifurcation dans la blockchain : un chemin suit la nouvelle chaîne de blocs mise à niveau, et l’autre chemin continue le long de l’ancien chemin. Généralement, après une courte période de temps, les utilisateurs de l’ancienne chaîne se rendront compte que leur version de la blockchain est dépassée ou non pertinente et passeront rapidement à la dernière version.

    Un Hard Fork peut être implémentée pour corriger les risques de sécurité importants des anciennes versions du logiciel, pour ajouter de nouvelles fonctionnalités ou pour inverser des transactions (Hack sur le DAO de la blockchain Ethereum).

    Les Hard Fork et les Soft Fork sont essentiellement la même chose dans la mesure où lorsque le code existant d’une crypto-monnaie est modifié, une ancienne version est conservée tandis qu’une nouvelle version est créée. Cependant, avec un Soft Fork, une seule chaîne de blocs restera valide au fur et à mesure que les utilisateurs adopteront la mise à jour. Les deux Fork créent une divergence, mais un Hard Fork crée deux chaînes alors qu’un Soft Fork en crée une.

    Une blockchain avec un algorithme de validation PoW est plus facilement attaquable lors d’un Hard Fork, car la puissance de minage est divisé entre deux blockchains. Il y a souvent un impact au près de la communauté qui se séparent sur deux visions différentes.

    Les Hard Fork sont annoncés à l’avance par les équipes de développement, les investisseurs ont tendance à acheter une crypto-monnaie avant un Hard Fork pour posséder le même montant sur les deux blockchains.

    LAISSER UN COMMENTAIRE

    Ecrire un commentaire
    Saisir votre nom ici