KYC

    0
    420

    Il s’agit d’une acronyme pour « Know Your Customer ». Cela fait référence aux activités de vérification que les institutions financières et les autres sociétés réglementées doivent effectuer pour s’assurer de la pertinence des renseignements fournis par leurs clients dans le but de faire des affaires avec eux.

    Le terme est également utilisé pour désigner la réglementation bancaire qui régit ces activités. Les processus de KYC sont également utilisés par des entreprises de toutes tailles afin d’assurer la conformité anti-corruption de leurs agents, consultants ou distributeurs proposés.

    Les banques, les assureurs et les agences de crédit à l’exportation exigent de plus en plus que les clients fournissent des informations détaillées sur la lutte contre la corruption, afin de vérifier leur probité et leur intégrité.

    Concrètement, il s’agit de fournir son vrai nom, sa date de naissance, une photo et un passeport valide. Une fois que votre identité a été vérifié, vous serez en mesure d’accéder à une ICO par exemple.

    De plus en plus de start-up dans la blockchain permettent aussi aux investisseurs d’utiliser l’identification décentralisée pour éviter d’avoir à transférer des informations personnelles sur internet.

    LAISSER UN COMMENTAIRE

    Ecrire un commentaire
    Saisir votre nom ici