Oracle

    0
    237

    Les oracles de blockchain sonnent comme quelque chose de la mythologie grecque antique, et d’une certaine manière, ils fonctionnent dans un rôle similaire. Dans les histoires anciennes, les gens n’avaient pas assez d’informations pour prendre des décisions et se tournaient vers les oracles pour obtenir des informations au-delà de leur compréhension.

    De la même manière, les Blockchains comme celles de Bitcoin et Ethereum, n’ont pas un accès facile à l’information en dehors de la chaîne, et il n’existe donc pas de moyen direct de valider les conditions sur lesquelles les Smart Contracts sont basés. Un oracle est, en termes simples, un traducteur d’informations fournies par une plate-forme extérieure.

    Les oracles fournissent les données nécessaires pour déclencher des contrats intelligents à exécuter lorsque les conditions initiales du contrat sont remplies. Ces oracles sont le seul moyen pour les contrats intelligents d’interagir avec les données en dehors de l’environnement Blockchain.

    Les oracles sont d’une importance capitale. Tout comme les histoires anciennes n’auraient jamais pu se produire sans information externe appropriée, les Smart Contracts ne peuvent fonctionner sans une source de données. Sans accès à ces sources d’information, les cas d’utilisation de contrats intelligents ne représentent qu’une infime fraction de leur potentiel.

    L’une des tendances futures les plus probables est le développement d’une plate-forme unifiée et intégrée pour la communication entre Blockchain et le monde extérieur. De nombreux projets tentent de relever ce défi, c’est le cas de Cosmos et ChainLink.

    LAISSER UN COMMENTAIRE

    Ecrire un commentaire
    Saisir votre nom ici